La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

NHL: Basile Sansonnens, drafté par Vancouver: «Sur le moment, je n’arrivais pas à réaliser»

Défenseur du LHC, le Gruérien de 17 ans est rentré enchanté du camp de développement des Canucks, qui l’ont repêché en 221e position à la fin du mois de juin. Il raconte son expérience et parle de son avenir, qui devrait s’écrire au Québec à court terme.

Basile Sansonnens devrait quitter Sorens pour s’installer à Rimouski prochainement. © Jean-Baptiste Morel
Basile Sansonnens devrait quitter Sorens pour s’installer à Rimouski prochainement. © Jean-Baptiste Morel

Pierre Schouwey

Publié le 10.07.2024

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Sur son ventre, l’orque des Canucks baigne dans le bleu du maillot de Vancouver. Sur les bras et le dos, un No 24 brodé en blanc. «Comme Pius Suter», fait remarquer Roxane, la grande sœur, en référence à l’attaquant zurichois de l’équipe de Colombie-Britannique. Le clin d’œil suisse n’en est en fait pas un. «Le numéro 24, c’est un souvenir pour les draftés de 2024», révèle Basile Sansonnens, quatrième Fribourgeois seulement à être repêché par une franchise de NHL après David Aebischer (1997), Julien Sprunger (2004) et Christoph Bertschy (2012).

«Sur le moment, je n’arrivais pas à réaliser. D’ailleurs, toujours maintenant, je ne me rends pas encore vraiment compte de ce que ça représente», confie le solide gaillard (1,92 m, 92 kg) sur la terrasse du domicile familial, à Sorens, une casquette vissée sur la tête. Floquée du logo de Vancouver bien sûr.

Il était environ 22 heures, le 29 juin dernier, quand son nom est sorti en 221e position, à l’occasion du septième et dernie

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11